A- A A+    print.gif (312 bytes) AccueilActualités

Dans le Sud, ça va mieux à Arniquet désormais.

back_icon.png (641 bytes) Liste des articles iconDatePicker.gif (408 bytes) 16/07/2020

Autrefois sous les eaux en cas d’inondation des bassins versants, la commune d’Arniquet, dans le département du Sud, fait pratiquement peau neuve aujourd’hui en matière de communications et de transports. C’est, du moins, la judicieuse observation faite lors de la visite d’inspection des chantiers du MTPTC par le ministre Nader JOISEUS, dans cette commune du département du Sud, du 9 au 12 juillet 2020.

La paralysie complète des activités, naguère constatées dans la commune d’Arniquet après chaque pluie, est maintenant remplacée par un regain de vie dû aux nombreux et importants travaux réalisés par le ministère des Travaux publics, Transports et Communications au niveau des ravines et des rivières Romain, Corail, Charles Baptiste, Ka Madan Gérard, avec le précieux support financier de la Banque mondiale et de la Banque interaméricaine de Développement dans les domaines du transport, de la communication et de l’eau potable.

Cinq ponts jetés sur les rivières et les ravines, le gabionnage des lits, des travaux de renflouement, la construction de maints dalots et cassis, des traitements d’exutoires pour l’écoulement normal des eaux, l’élargissement des lits de certaines rivières, de nouvelles tracées permettent désormais à la commune de survivre aux affres du temps et des inondations. Un ouf de soulagement pour la population !

Quant au Morne Ti Crit, il est aujourd’hui tout à fait réhabilité grâce aux travaux de bétonnage. Une solution est enfin trouvée à l’impossibilité pour les paysans de la zone d’assurer le transport et la vente de leurs denrées agricoles dans le département. Arniquet respire désormais.

D’autres travaux d’infrastructure sont en cours de réalisation. Le ministre Nader Joiséus a passé des instructions à la Directrice départementale du Sud du MTPTC pour que d’autres dalots et de cassis soient construits à Tolière I et Tolière II afin de compléter les travaux. A l’entrée d’Arniquet, une autre tracée est aussi réalisée pour qu’en cas de déluge, la vie ne soit pas paralysée. Voulant faire d’une pierre deux coups, le ministre Nader Joiséus a demandé aux responsables de la DINEPA, présents pour d’autres circonstances, de travailler au traitement des eaux de certaines rivières qui pourraient être utiles aux besoins de la population.

Enfin, sur recommandations du ministre Nader JOISEUS, d’autres travaux en béton bitumineux seront bientôt en cours et certaines corrections vont être apportées aux chantiers par les firmes et les techniciens de la direction départementale du Sud du MTPTC en vue d’assurer la durabilité des ouvrages.

Source : MTPTC